© 2023 by Fundraising. Proudly created with Wix.com
 

Diagnostic précoce de l’autisme ou Trouble du Spectre de l’Autisme

À quoi ressemble le trouble du spectre de l’autisme ou l’autisme?

 

Le trouble du spectre de l’autisme (TSA) forme un spectre de troubles du développement humain caractérisé par des anormalités dans les interactions sociales et la communication ainsi que par des intérêts restreints et des comportements répétitif.Le trouble du spectre de l’autisme se situe dans un continuum et permet d’identifier le niveau de sévérité ainsi que les troubles associés.

 

Il se caractérise par des déficits persistants:

  • au niveau de la communication et de l’interaction sociale,

  • des comportements répétitifs et des intérêts restreints.

 

Troubles de socialisation et de la communication
Les compétences de socialisation sont retardées et de caractère inhabituel. Ceci va de l’isolement excessif en passant par la passivité sociale jusqu’aux relations à sens unique, et la demande excessive d’attention, selon notamment le niveau de développement de l’enfant. Le développement langagier est retardé et de nature inhabituelle. Les enfants ayant un trouble du spectre de l’autisme peuvent être mutiques, ne pas parler couramment ou parler de façon étrange. Leurs verbalisations structurellement correctes et pleines de sens n’ont pas toujours valeur de communication.

Surveillez :

 

  • un manque de réaction dans les relations interpersonnelles

  • une incapacité à développer des attachements normaux

  • une faillite de la réciprocité dans les relations sociales

  • l’incapacité à communiquer, soit par la parole soit par le geste. Par ex. : pointer absent

  • les anomalies de forme, de contenu du langage

  • la faillite sociale de la parole, par ex. : langage automatique ou écholalie

 

Comportements répétitifs et les intérêts restreints
Les intérêts restreints des personnes ayant un TSA peuvent être importants mais très développés. Ce sont souvent des comportements répétitifs qui sont anormal dans leurs formes, leurs intensités, leurs fréquences et leurs persistances. Il s’étend des activités motrices simples, répétées en passant par les rituels compulsifs complexes jusqu’aux poursuites pseudo-académiques élaborées. Le jeu est souvent limité à ces activités répétitives au détriment du jeu symbolique.

Surveillez :

 

  • les activités motrices répétitives impliquant la personne elle-même ou des objets

  • les préoccupations rigides compulsives face aux actes routiniers

  • les poursuites académiques ou artistiques plus élaborées faisant appel à la mémoire machinale et ne nécessitant qu’une compréhension limitée

 

Symptômes spécifiques possibles chez les enfants ayant un TSA, de la naissance à dix-huit mois

 

Les bébés ayant un TSA peuvent manifester des retards du développement ou présenter des troubles dès la naissance. Bien que les trois zones d’incapacité de base se présentent chez tout enfant autiste, les comportements spécifiques manifestés diffèrent d’un enfant à un autre.

 

Relations sociales
Le bébé autiste peut :

  • tarder à sourire ou sourire peu- éviter le regard d’autrui- ne pas tendre les bras, même dans l’anticipation d’être porté

  • refuser d’être réconforté ou être difficile à calmer

  • préférer la solitude

  • repousser l’étreinte

  • ne pas manifester d’attachement vis-à-vis de la principale personne qui prend soin de lui

 

Communication
Les difficultés à communiquer peuvent consister notamment en :

 

  • un manque de communication non-verbale

  • un manque de signe de communication

  • un manque de réaction au langage corporel

  • un refus d’imiter des expressions du visage ou certains gestes, comme montrer du doigt, faire bravo ou au revoir de la main

  • une impassivité face aux tentatives de communication avec l’enfant

 

Comportements répétitifs et intérêts restreints
Voici des exemples chez le bébé :

 

  • la répétition d’actes simples du corps, comme battre des mains ou se balancer

  • la répétition d’actes simples à l’aide d’objets, comme faire tourner les roues d’une voiture jouet

  • une aversion pour tout changement des habitudes courantes ou de l’environnement

 

Caractéristiques connexes
Les bébés autistes peuvent en plus :

 

  • avoir des réactions visuelles anormales face aux objets, comme fixer un objet ou bien la lumière pendant de longues périodes

  • avoir des problèmes de sommeil ou d’alimentation

  • être hésitants face à l’exploration

  • être hyperactifs ou léthargiques

  • avoir des réactions anormales aux stimuli sensoriels comme les sons, les odeurs, le toucher ou la douleur

  • être hypo- ou hypertoniques

 

Sans un diagnostic approprié…
…l’enfant autiste peut ne pas avoir le maximum de chances et d’occasions de se développer. Les parents n’auront ni les connaissances ni le soutien voulus pour composer avec le comportement inhabituel de leur enfant.

 

 

Symptômes spécifiques possibles chez les enfants ayant un TSA, d’un an à quatre ans

 

Relations sociales
L’enfant autiste peut :

  • préférer la solitude

  • ne pas chercher le réconfort, même quand il est malade, blessé ou fatigué

  • ne pas savoir imiter ou imiter difficilement

  • éviter le regard d’autrui

  • ne pas être conscient de la présence d’autrui

  • ne pas accueillir les gens ou ne pas agir à son tour dans le jeu ou l’interaction, s’il est plus âgé

 

Communication
Les difficultés de communication peuvent se traduire par :

 

  • un retard de développement du langage

  • une compréhension amoindrie du langage

  • une absence d’utilisation du langage pour la communication (ainsi l’enfant peut ne pas recourir au langage pour demander quelque chose même lorsqu’il peut parler)

  • une absence de gestes appropriés (comme montrer du doigt)

  • un usage de premiers mots peu communs

  • une tendance à répéter ce qu’on lui dit

  • une façon inhabituelle de parler (par exemple: voix atone, arythmique, criarde ou chantante, ton anormalement haut, voix très faible)

 

Comportements répétitifs et intérêts restreints
Des exemples de comportements répétitifs :

 

  • une manipulation étrange des objets, par ex. : les faire tournoyer ou les aligner

  • des mouvements inhabituels du corps, par ex. : battements rapides ou torsions des mains, cognements de la tête ou contorsions du corps tout entier

  • une préoccupation persistante de certaines parties d’objets

  • un attachement à des objets inhabituels

  • un fort chagrin face au changement d’éléments insignifiants de l’environnement

  • une insistance déraisonnable à poursuivre les actes routiniers strictement et dans le détail

 

Caractéristiques connexes
En plus, l’enfant peut avoir :

 

  • de la difficulté dans l’apprentissage de la propreté

  • des peurs extrêmes

  • des troubles du sommeil

  • des troubles de l’alimentation

 

Sans un diagnostic approprié…
…l’enfant autiste peut ne pas avoir le maximum de chances et d’occasions de se développer. Les parents n’auront ni les connaissances ni le soutien voulus pour composer avec le comportement inhabituel de leur enfant.

 

 

Symptômes possibles chez les enfants ayant un TSA, de quatre ans et plus

 

À mesure que les personnes ayant un TSA vieillissent, la gamme de symptômes dans les grandes zones de difficultés peut s’élargir. De plus, les modes de comportement ou de communication des autistes plus âgés peuvent rappeler les symptômes des plus jeunes.

 

Relations sociales
Les enfants ayant un TSA peuvent :

 

  • ne pas imiter les autres

  • traiter les autres comme des objets

  • être insuffisamment conscients de l’existence ou des sentiments des autres

  • ne pas jouer avec les autres enfants - ne pas avoir de réactions émotives ou en avoir d’inhabituelles

  • ne pas réagir socialement

  • demeurer indifférents ou réagir de façon négative face aux marques physiques d’affection

  • ne pas manifester d’intérêt à se faire des amis ou ne pas savoir comment s’y prendre

  • ne pas comprendre les conventions de l’interaction sociale

  • ne pas amorcer d’interaction

  • se montrer gauches en société

 

Communication


Voici des exemples de difficultés de communication :

 

  • langage expressif absent ou limité

  • retard de développement du langage

  • usage rare ou nul des gestes appropriés

  • usage inapproprié des pronoms, des énoncés, des questions

  • ne pas amorcer la conversation

  • dire des choses étranges

  • tonalité ou rythme inhabituels du langage

  • langage sans signification

  • répétition des remarques des autres

  • fréquentes remarques hors de propos

  • grande difficulté à l’égard du langage abstrait ou du sens figuré

 

Comportements répétitifs et intérêts restreints


Voici des exemples de comportements répétitifs possibles :

 

  • une préoccupation pour un seul sujet d’intérêt ou quelques sujets restreints

  • un besoin excessif de répétitivité et de constance

  • un attachement à des objets inhabituels

  • un fort chagrin face au changement d’éléments insignifiants de l’environnement

  • une insistance déraisonnable à poursuivre des actes routiniers strictement et dans le détail

  • faire tourner des bâtonnets, secouer des ficelles, faire claquer des bandes de papier

  • une fascination devant les objets qui tournoient

  • des tâches impliquant l’usage machinal de la mémoire (par exemple: la répétition de listes d’articles ou de faits)

 

Sans un diagnostic approprié…
…l’enfant autiste peut ne pas avoir le maximum de chances et d’occasions de se développer. Les parents n’auront ni les connaissances ni le soutien voulus pour composer avec le comportement inhabituel de leur enfant.